EDG : La PRISON FERME pour le vol de matériels électriques

Le tribunal correctionnel de Dixinn vient de rendre sa décision dans l’affaire qui oppose EDG-SA avec Monsieur Lamine CAMARA.

Monsieur CAMARA a été pris en flagrant délit au mois d’octobre dernier en train d’opérer sur les poteaux électriques et sans aucune autorisation.

A cet effet, il a été condamné à 5 mois de prison ferme pour :

-Vol de matériels électriques (plus de 25 mètres de câbles électriques)
-Atteinte et dégradation de biens publics; et
-Sabotage des installations de l’EDG.

Cette action qui s’inscrit en droite ligne avec les journées de sensibilisation et de protection des équipements de l’EDG menées par la Direction des affaires juridiques et contentieux, obéit à l’article 38 du règlement de Service de EDG-SA, qui stipule que les installations et équipements de Production, de transport et de Distribution d’électricité exploités par EDG -SA sont des biens publics.
Cest dans ce sens que tout branchement illégal, tout vol d’électricité toute détérioration de ces installations et ouvrages et, plus généralement toute atteinte ou tentative d’atteinte à leur intégrité matérielle à leur fonctionnement, est passible de poursuites et des peines prévues au code Pénal, sans préjudice des droits à réparation et des dommages et intérêt à acquitter à EDG-SA.

Allo EDG !! Services client disponible au 626 11 11 11, 24h/24, 7j/7En savoir plus
+ +