Conakry, Cite Chemin de fer
+224 666 72 72 72
info@edg.com.gn
English EN French FR

lancement à Conakry du projet d’interconnexion électrique Guinée-Mali

lancement à Conakry du projet d’interconnexion électrique Guinée-Mali

Le secrétaire général du ministère de l’Energie et de l’Hydraulique, El hadj Sékou Sanfinha Diakité a procédé ce jeudi à Conakry, au lancement des travaux d’interconnexion électrique entre la Guinée et la république sœur du Mali
C’est dans un réceptif hôtelier de la capitale guinéenne, que cette importante rencontre a eu lieu entre les cadres du ministère de l’Energie et de l’Hydraulique, des autres départements sectoriels de ce projet comme le plan et de la coopération internationale, de l’économie et des finances mais aussi des partenaires techniques et financiers comme la Banque Africaine de développement (BAD) et l’Union Européenne.
Avec une longueur de 714 km dont 588 en République de Guinée et une ligne électrique double de 225 KV, cette interconnexion permettra à notre pays de transformer son potentiel hydro-électrique au bénéfice des populations de la CEDEAO (communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest).
Selon El hadj Sékou Sanfinha Diakité, secrétaire général du département de l’Energie et de l’Hydraulique, représentant du ministre Cheick Taliby Sylla à cette cérémonie, est revenue sur les impacts de ce projet pour la sous-région (vous comprendrez que c’est un projet majeur qui nous permettra d’être reliées avec les principaux consommateurs qui sont au Mali, la Cote d’ivoire, la Sierra-Léone et le Liberia. Une fois que cette ligne sera connectée, depuis Manéah jusqu’à Foumi, toute la ligne sera alimentée. Et le courant de Souapiti partira dans les foyers, toutes les cases et les maisons » a expliqué monsieur Diakité
Pour le représentant de la Banque Africaine de Développement, Léandre Bassolé, il n’est un secret pour personne que la disponibilité du courant électrique de qualité et de moindre cout est un important facteur du développement et de la création de l’économie nationale et à la réduction de la pauvreté.
A noter que cette ligne d’interconnexion va quitter le poste de Nzérékoré pour desservir toutes les villes de la partie Est de la Guinée pour continuer sur le site de Foumi pour la ville de Siguiri et rattraper la ligne du Mali à Sanakoroba.
Le cout global du projet est estimé à 420 millions de Dollars américains (3 750 milliards e GNF) pour un délai d’exécution de quatre ans sous financement de la BAD et de l’Union Européenne.
La cellule de communication du département

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire